Juin 2014, plage de Taghazout, Maroc.

Morgan et Lazar sont en pleine conversation sur l’état déplorable des lieux, sacs plastiques, déchets en tout genre, la plage et l’océan en sont couverts.

Morgan a imprimé quelques T-Shirts avec un logo qu’il a dessiné. Lazar pense qu’ils devraient imprimer des T-shirts en coton biologique et démarrer un programme de préservation avec les fonds collectés.

Morgan dit « Deal! Quand je rentre en France je design un logo ». C’est comme ça qu’il crée un logo et un nom de marque « Moana ».

Morgan avait le sentiment que ce n’était pas suffisant de vendre des T-Shirts pour ensuite préserver l’environnement. Il faut faire quelque chose de différent.

 

En 2015, il passe quelques mois en Australie ou il surfe avec Peter qu’il a rencontré au Maroc. Peter est un local de la « Great Ocean Road », depuis plus de 50 ans il y surfe. Morgan apprends à surfer et développe un sentiment de respect envers la Nature. Pourquoi ne pas faire de « Moana » une marque de surf?

En 2016, Morgan pars habiter au Sultanat d’Oman, décide d’employer son temps libre à la construction de planches de skateboard et de surf en bois. Il construis quelques skateboard et une seule planche de surf. Beaucoup d’efforts mais le travail du bois l’intéresse.

Au même moment, il échange avec sa cousine, Carole, qui habite sur Siberut dans l’archipel des Mentawai. Elle lui parle des hommes fleurs, de leur lien avec la Nature, et de leurs croyances. Morgan fait des recherches sur ces Tribus et se sens irréstisiblement attiré par ces peuples.
Les hommes fleurs sont le lien parfait pour expliquer son projet, qu’il nomme Mentawai. Il travaille sur le logo avec un designer Français et ensembles ils créent le logo actuel. MTW-Project est né.

En Septembre 2016, Morgan pars à Arugam Bay, Sri Lanka.  Il rencontre Sathira qui lui évite de manquer son vol. Sathira a un projet appelé « Dronecam Aerials », il prend des clichés de différents endroits du Sri Lanka pour les faire découvrir à ses compatriotes. L’objectif est de communiquer sur la culture du Sri Lanka et également sur la richesse de la nature et l’importance de la préserver.

Après quelques temps, Morgan recontacte Sathira pour lui soumettre l’idée d’un documentaire sur la Tribu des hommes fleurs. Sathira accepte et ils préparent ensembles le projet.

En 10 ans de voyages, Morgan se rend compte qu’il a développé un réseau international de personnes remarquables. De voyageurs et rêveurs qui n’ont qu’une envie, pouvoir partager ce qu’ils ont vu de la Nature avec les générations suivantes.
Il les contacte, et forme le noyau dur de MTW-Project, retrouvez-les dans la section suivante, l’équipe.